Orateur(s)
Panel d'intervenants

La sobriété, un levier pour la transition

Conférence de lancement
Résumé

Quelques ressources pour aller plus loin dans nos réflexions, suggérées par nos orateurs :

- Définition de la sobriété dans le volet III du 6ème rapport du GIEC : « Les politiques de sobriété sont un ensemble de mesures et de pratiques du quotidien qui évitent la demande en énergie, matériaux, sol et eau tout en garantissant le bien-être pour tous dans les limites planétaires.”

- Deux publications derrière la définition de la sobriété du GIEC : COP26 : Sufficiency Should be First  et Sufficiency and circularity: the two overlooked decarbonisation strategies in the ‘Fit For 55’ package.

- The Conversation : place de la sobriété : https://theconversation.com/quelle-place-pour-la-sobriete-dans-nos-modes-de-vie-150814

- L'ADEME, Agence française pour la Transition écologique, a réalisé un travail sur plusieurs années de prospective à l'horizon 2050 (décarbonation de l'économie et de la France métropolitaine) : https://transitions2050.ademe.fr/ ou en version comparative : transitions2050-infographie-societe2050-4scenarios.pdf (ademe.fr)

Les données territoriales, sociales, climatiques etc. ont été consolidées, la méthodologie construite avec des scientifiques et des services de recherche universitaires.

Ces prospectives proposent une modélisation couplée à une vision positive, ce qui permet le débat et la prise de décision... si l'encadrement est bien mené, tant au niveau d'une entreprise, d'une collectivité que d'un territoire. Le premier scénario est celui de la Transition dictée par la sobriété et la frugalité.

- Au niveau de la publicité, l’ADEME a réalisé un guide du Greenwashing qui, à défaut d’un cadre législatif, permet au moins de déterminer ce qui relève ou non du greenwashing : https://communication-responsable.ademe.fr/marketing-publicite/la-lutte-contre-le-greenwashing

- Au niveau des nouveaux modèles d’entreprises, il existe aujourd’hui l’entreprenariat social  en Belgique mais aussi le concept de redirection écologique, plus présent en France est proposant même un master à l’Université de Clermont

- Au niveau de la formation, il est nécessaire de former tout le monde (politiques, chefs d’entreprises, citoyens) aux enjeux énergie-climat mais aussi sociaux et environnementaux !  Aujourd’hui, selon le rapport Education4Climate, 60% des cours n’abordent pas du tout ces thématiques !

- Au niveau des objets qui nous entourent, revoir leur conception en tenant compte de l’énergie grise induite pour avant tout augmenter leur durée de vie mais aussi faciliter la récupération des matières premières !

- MOOC numérique sobre : https://www.academie-nr.org/

- Co-bénéfices santé individuelle et planétaire : https://www.revmed.ch/cobenefices/

- Health for Future - Belgique : http://www.health4future.be/H4F/fr

Retrouvez ci-dessous les slides de la présentation 

 

Cette rencontre est à présent complète.

Et si la sobriété faisait partie de la solution pour une transition réussie ?

Notion ancienne aux multiples acceptations, la sobriété apparait aujourd’hui plus que jamais d’actualité. Au cœur des débats car certains lui prêtent une connotation régressive ou non applicable de façon universelle, la sobriété est néanmoins de plus en plus fréquemment convoquée pour son rôle clé dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le lancement de notre 12ème saison, nous réunirons un panel d’intervenants autour de ce concept qui nous concerne tous.

Yamina Saheb, co-autrice du troisième volet du dernier rapport du GIEC mettant en avant les solutions contre le réchauffement climatique, nous introduira au concept de sobriété tel que défini dans celui-ci. Ensuite, nous explorerons ses différentes implications dans des domaines aussi variés que l’énergie, le numérique, les ressources matérielles

De façon plus générale, cette rencontre sera l’occasion de questionner nos habitudes de consommation et d’usage et de découvrir pourquoi la sobriété est aujourd’hui considérée comme un changement de société incontournable.

Les intervenants :

  • Yamina Saheb, Co-autrice du 6ème rapport du GIEC
  • Eric Pirard, Ingénieur géologue et Professeur (ULiège)
  • Félix Scholtes, Chargé de cours à la faculté de médecine et président du groupe « Sobriété Numérique » (Care Numérique) (ULiège)
  • Christian Arnsperger, Professeur en durabilité et anthropologie économique (Université de Lausanne)
  • Noé Lecocq, Chargé de mission Climat, Énergie & Mobilité (Inter-Environnement Wallonie)
  • Maryse Degraen, Aide à la Décision (Spi)
  • Thomas Wansart, Co-fondateur (Neo-Solutions)

Modérateur : Hugues Dorzée, Rédacteur en chef (Magazine "Imagine Demain le monde")

Programme de la soirée :
• 17h30 : Accueil
• 18h00-20h00 : Rencontre-conférence
• 20h00 : Drink

 

Cette rencontre-conférence est organisée en collaboration avec Spi