Orateur(s)
Grégoire Vincke, Coordinateur scientifique et Porteur de projet de la Spin-Off Cytomine, ULiège

Cytomine : un logiciel libre qui concilie recherche, enseignement et valorisation économique.

Résumé
Nous nous intéressions ce midi à Cytomine, spin-off de l’Université de Liège basée sur l’exploitation d’un logiciel libre, permettant de naviguer dans de très grandes images via une interface web.

Grégoire Vincke, Coordinateur scientifique et Porteur du projet de la spin-off, a débuté son exposé en expliquant les raisons ayant mené à la création du logiciel.  Celui-ci est né d’un constat et regret : la difficulté de mener un travail collaboratif lorsque l’on travaille sous microscope.
La logique suivie, en déplaçant la lecture des différentes images depuis des ordinateurs vers un serveur unique, est notamment de rendre accessibles, de partout, les images et leur analyse. Corollaire à ceci : des possibilités d’annotations sémantiques, des fonctionnalités avancées de partage d’informations et la puissance de l’apprentissage-machine.
Rapidement, les potentialités pédagogiques de Cytomine ont d'ailleurs émergé et amené le logiciel a être utilisé pour l’enseignement en Facultés de Médecine et de Médecine vétérinaire.

Au cours de son exposé, Grégoire Vincke a explicité comment, au départ de préoccupations liées à la recherche biomédicale, le projet s’est progressivement orienté vers d’autres champs d'applications (spatial, géologique, histoire de l'art…) mais aussi pourquoi est apparue la nécessité de constituer une spin-off.

Dans la seconde partie de son exposé, Grégoire Vincke a justifié le choix d’une structure en coopérative à finalité sociale pour valoriser économiquement le logiciel. Par le biais du statut de coopérative, il s’agissait notamment de garantir que chercheurs, développeurs et employés de l’entreprise puissent participer à la gouvernance de celle-ci, afin de ne pas écarter les contributeurs aux codes de l’entreprise. La finalité sociale garantit, elle, que soit maintenu le développement du logiciel en open source.

Voilà un projet aux valeurs fortes et représentatif d’un modèle de gouvernance innovant !

Plus d’infos sur le site web de la spin-off Cytomine et sur youtube
Cytomine est un logiciel libre permettant de naviguer dans de très grandes images via une interface web, d’y annoter de manière collaborative des structures d'intérêt, et d’accélérer leur détection par une collaboration homme-machine reposant sur du Machine Learning. Développé initialement dans le but d'accélérer la recherche sur le cancer du poumon, Cytomine est maintenant utilisé dans de nombreux programmes de recherche, mais aussi pour enseigner l'histologie aux futurs médecins, biologistes et vétérinaires.

Depuis février 2017, l'équipe s'est lancée dans la valorisation économique de ce logiciel open source. La solution retenue fut la création d'une société coopérative à responsabilité limitée et à finalité sociale. Grégoire Vincke nous détaillera en quoi cette solution originale devrait permettre dans le futur de concilier cette valorisation économique avec le maintien d'une recherche académique soutenue autour du logiciel.