Orateur(s)
Koen VANHALST, Mandataire agréé, Office Européen des Brevets, cabinet De Clercq & Partners

Biomarqueurs et cellules souches : que peut-on vraiment protéger par brevet ?

Résumé
La matière est complexe, le sujet est sensible et les solutions ne sont pas garanties car soumises à des contestations relevant souvent de questions liées à l'éthique.
Là était tout l'intérêt de provoquer, à LIEGE CREATIVE, une rencontre entre experts de la propriété intellectuelle et chercheurs industriels ou académiques, confrontés à ces problèmes en constante évolution.

Koen Vanhalst, mandataire au Cabinet De Clercq & Partners, spécialisé en brevets pour le secteur des sciences du vivant, a ainsi lancé un débat animé, à partir d'études de cas.
Rien de tel que de confronter des avis divergents pour stimuler les solutions créatives.
M. Vanhalst vous recommande également la lecture des 2 derniers numéros de la Newsletter du cabinet De Clercq & Partners qui proposent des sujets Biotech et Pharma : Newsletter Edition November 2011 et Newsletter Edition May 2011

Les biomarqueurs et les cellules souches sont devenus des domaines de recherche très actifs ces dernières années.  

La protection des résultats qui en sont issus pose cependant fréquemment des problèmes, d’une part, en raison du décalage dans le temps entre les découvertes et l’adaptation du cadre juridique et, d’autre part, en raison de l’importance croissante accordée par le législateur aux aspects éthiques et à l’opinion publique.

Cette présentation essaiera d‘apporter des éléments de réponse et de clarifier les possibilités d’obtention de brevet pour les inventions de ce type.