Orateur(s)
Olivier Hault, Co-founder & Solution Architect - Level IT

Du gaspillage alimentaire à l'Innovation Sociale

Résumé

Plus qu'un projet d'innovation sociale, la plateforme "Bourse aux dons" représente probablement bien un projet d'innovation d'économie sociale. Comme l'a justement rappelé une participante.


Merci à Deborah Géradon, Députée wallonne et Echevine de Seraing ainsi qu'à Olivier Hault, Co-fondateur de Level IT et initiateur de ce projet, d'être venus nous présenter ce projet ambitieux mêlant différents enjeux sociétaux, sanitaires, économiques et logistiques,...
Reposant sur une plateforme informatique, celui-ci constitue un véritable outil pour gérer et organiser les échanges de surplus alimentaires. Ici, la technologie se met bien au service d'une solution pour un réel besoin sociétal.


Chaque année en effet, des millions de tonnes de nourritures sont gaspillées en Belgique. Une situation inadmissible à laquelle il est urgent de remédier. La plateforme "Bourse aux dons" offre ainsi une solution qui, aujourd'hui, circonscrite à certains acteurs - déjà parties prenantes du projet pilote, ne demande qu'à s'étendre. En effet, si le principe du "donner au lieu de jeter" est acquis, il s'agit d'aller encore plus loin pour optimiser cette gestion. Un décret en ce sens pourrait bientôt transformer notamment la donne.


Hormis le cadre législatif, de nombreuses questions de R&D sont encore à l'ordre du jour pour faire de cette expérience pilote un projet global et réellement impactant.


Des défis qui ont animé de vives discussions ce midi et sur lesquels nous serions heureux de refaire le point d'ici un an.
A l'heure où l'on pense "smart city", voilà un projet bien intelligent.

Pour plus d'info sur la "Bourse aux dons", visitez le site www.bourseauxdons.be

!!! Il ne reste que quelques places disponibles pour cet événement. Pour toute demande d'inscription, merci de vous adresser à info@liegecreative.be.

En Belgique, comme dans de nombreux pays européens, des tonnes de nourriture sont gaspillées chaque jour. Au total, ce sont près de 3,6 millions de tonnes de nourriture qui sont jetées chaque année dans notre pays. Si le consommateur reste le plus grand gaspilleur (42%), les entreprises de production, les restaurants et les distributeurs (dont les grandes surfaces) contribuent tous à ce gigantesque gaspillage.

Des initiatives locales existent pour réduire ce gaspillage et, au niveau régional, un décret impose aux surfaces alimentaires de plus de 2.500 m² de proposer leurs invendus consommables à au moins une association caritative, et ce avant toute autre destination. Néanmoins, vu l'ampleur du problème, un système global est indispensable, basé sur des outils et une logistique adaptée pour gérer l’ensemble de l’offre et de la demande.

​Olivier Hault, responsable de la plateforme de la "Bourse aux dons", présentera le projet pilote développé à Seraing, reposant sur un outil de gestion efficace qui permet aux commerçants de céder ​leurs dons ​​de manière transparente et sécurisée aux acteurs du monde associatif. Une première étape vers une gestion "smart" des invendus alimentaires toujours comestibles.

Un vrai projet d'innovation technologique et sociale, mobilisant toute une chaîne d'acteurs et de compétences auxquels nous nous intéresserons.​