Orateur(s)
Edith Lecomte-Norrant, Business Excellence / Innovation & Technology & Sciences Director, UCB BioPharma

Du laboratoire à l'usine du futur : gestion de l'innovation dans l’industrie pharmaceutique.

Résumé

Il était question de la gestion de l’innovation dans l’industrie pharmaceutique à l’occasion de notre conférence organisée en collaboration avec BIOLIEGE.

A la tribune, Edith Lecomte – Norrant, Business Excellence/Innovation & Technology & Sciences Director chez UCB Biopharma. Un pied dans le monde académique, l’autre dans le monde de l’entreprise, notre oratrice, passionnée par l’Innovation au sens large, nous a fait part de sa vision du laboratoire et de l’usine pharma du futur, tout en incitant universitaires et industriels à travailler davantage ensemble.

En introduction de son exposé,  Edith Lecomte-Norrant nous a d’abord présenté UCB à travers quelques chiffres et  quelques médicaments block busters de l’entreprise. UCB investit 27% de ses revenus dans la recherche.

Adepte des challenges, elle a souligné l’importance, pour le secteur pharma, d’être agile et modulable.

Mettant en évidence 10 innovations majeures, issues du domaine pharma mais pas uniquement (comme les méthodes de travail collaboratif, les bigdata, l’impression 3D,  ou encore les robots), Edith Lecomte – Norrant a alors illustré comment l’interconnexion de toutes ces innovations crée encore de l’innovation. Evoquons par ex. l’impact de l’imprimante 3D sur les habitudes de médications (en terme de médecine personnalisée). Et d’évoquer la possibilité de réduire notamment la durée des essais cliniques, par exemple, grâce à toutes ces nouveautés.

Notre oratrice nous a ensuite présenté le projet LEGOMEDIC, un projet novateur visant à développer et à optimiser de façon holistique de nouveaux procédés microfluidiques intégrés et continus afin de produire des molécules d’intérêt pharmaceutique. Basé sur le principe du lego, le laboratoire international virtuel de demain pourra se former et se dissocier en fonction des buts poursuivis. Une stratégie soutenue notamment par le Pôle Mecatech.


Ces nouveaux procédés permettent :

• la fabrication de nouvelles molécules chimiques (composées de plusieurs réactions consécutives suivies des étapes de purification et de cristallisation)

• la purification de nouvelles molécules biologiques

• la délivrance de matières dangereuses in situ (solution attendue par les administrations et les riverains de sites industriels : réduction du seuil SEVESO II et respect de REACH).


- See more at: https://www.polemecatech.be/fr/projets/projet-legomedic#sthash.JTJWngXv.dpuf



Actuellement, dans un marché mondial libéralisé et une économie globalisée mais avec des besoins et des contraintes propres à chaque pays, nous devons repenser et changer notre façon de travailler pour répondre à cette réalité et aux nouveaux défis qui en découlent. Ces changements devront être réalisés à l’échelle du laboratoire de recherche jusqu’à l’usine de production pharmaceutique.
De plus, en raison de l'évolution rapide dans toutes les technologies, nous devons, à la fois, travailler avec une équipe pluridisciplinaire composée des meilleurs experts et briser les frontières entre les différents domaines de recherche. Cet objectif pourra être atteint au sein d’un laboratoire international virtuel qui pourra se former et se dissocier en fonction des buts poursuivis.

Un exemple de cette nouvelle stratégie réalisée dans le cadre du projet Legomedic subventionné par le pôle MecaTech de la Région Wallonne sera présenté et discuté au cours de cette rencontre-conférence.