Orateur(s)
Sébastien Piérard, Ingénieur de recherche, ULg - INTELSIG / Télécommunications

GAIMS, un outil de mesure au service de la neurologie.

Résumé
Au coeur du projet GAIMS présenté ce midi : l'analyse de la marche humaine et de ses variations.
Bien que le système développé puisse potentiellement être exploité pour différentes maladies neurologiques, c'est sur le cas particulier de la sclérose en plaques que portent les travaux de recherche exposés par Sébastien Piérard (ULg - INTELSIG).
Après nous avoir rappelé quelques caractéristiques propres aux patients atteints de la sclérose en plaques, Sébastien Piérard a évoqué différentes technologies existantes basées sur l'analyse de la marche (ou du mouvement) tout en pointant en quoi celles-ci ne sont pas nécessairement adaptées à la problématique de cette maladie dégénérative (tests standardisés, capteurs liés à un tapis roulant, caméra couleurs, …).
Dans ce contexte, le projet GAIMS se présente comme une solution à la frontière des outils de l'ingénieur et des besoins des neurologues. Sébastien nous a exposé, illustrations à l'appui, comment fonctionne ce système destiné à mieux comprendre la maladie ainsi qu'à aider le neurologue dans la prise de décisions pour ses patients. Un développement qui a suscité un riche échange et mis en exergue différentes compétences à l'ULg dans le domaine de l'analyse de la marche, qui gagneraient peut-être à se rapprocher davantage.

Lancé en 2011, GAIMS est un projet multidisciplinaire, à la croisée entre les besoins des neurologues et les innovations technologiques.

La plupart des personnes ayant la sclérose en plaques ont des difficultés pour marcher et les perçoivent comme le handicap principal. Ces difficultés apparaissent dès les premiers stades de la maladie et s’amplifient avec le temps.

Le projet GAIMS vise la mise au point du premier système de mesure des caractéristiques de la marche, adapté aux caractéristiques de la sclérose en plaques et à la routine clinique. L’utilisation de capteurs laser permet de réaliser des tests de marche en conditions réalistes, tout en évitant l’utilisation de marqueurs sur la personne observée. De plus, des outils automatiques d’aide à l’interprétation des caractéristiques de marche observées sont également proposés.