Orateur(s)
Olivier Ethgen Professeur Associé (ULiège, Département des Sciences de la Santé)
Edouard Delruelle Professeur (ULiège, Département de Philosophie)

Innovations et santé; la santé à quel prix ?

Résumé

Ce midi nous étions réunis autour de questions liées à l’économie et au coût de l’innovation en matière de santé.

Olivier Ethgen, Economiste de la Santé et Professeur associé (ULiège) a débuté la séance en posant le contexte économique du monde « pharma » et du médicament.

Aujourd’hui, l’innovateur est confronté à plusieurs barrières : qualité, sécurité, efficacité bien sûr, mais également efficience et abordabilité. Ces deux dernières barrières  sont directement liées à des critères économiques définis dans une loi. Le prix des médicaments est, quant à lui, entre autre dépendant de la stratégie adoptée par l’entreprise pharmaceutique : stratégie basée sur les coûts ? Value based pricing ? ...   

Edouard Delruelle, Professeur de philosophie politique (ULiège) a poursuivi avec des questions liées à l’accessibilité des soins de santé. Il nous a proposé ce midi un historique sur les politiques publiques en matière de soins de santé en Belgique. Sa présentaiton n’a pas manqué de mettre en lumière les nombreux enjeux sociaux liés au sujet.

Retrouvez les présentations très complètes de nos orateurs ci-dessous :

 

L’adage est bien connu : « La santé n’a pas de prix ! ». Mais elle a pourtant un coût... Et dans ce coût, la part consacrée aux nouveaux médicaments fait de plus en plus débat, pour ne pas dire polémique.

Comment sont déterminés les prix des médicaments ? Et surtout, comment fixe-t-on les conditions et les niveaux de remboursement de ces médicaments ? 

Quelles sont les prérogatives de l’Etat par rapport aux objectifs « commerciaux » des entreprises pharmaceutiques ?
Toutes ces questions seront abordées par Olivier Ethgen, Economiste de la Santé et Professeur associé (ULiège).

Si l’on parle d’ « économie de la santé », il faut toutefois avoir à l’esprit que la santé n’est pas un « produit » comme un autre. Faisant partie du bien public, elle amène inévitablement à certaines questions éthiques. Par exemple : les médicaments innovants sont généralement chers ; quel est dès lors le coût maximal que la société peut prendre en charge pour une unité de santé supplémentaire, au détriment d’autres utilisations de ces ressources ?
Ou encore : les gains en santé ont-ils tous la même valeur, indépendamment de la situation des individus (plus ou moins vulnérable)?

Edouard Delruelle, Professeur de philosophie politique (ULiège) partagera son approche et ses réflexions portant sur l’accessibilité financière aux soins de santé et aux médicaments en Belgique, en mettant cette question en perspective tant sur le plan historique que politique.