Orateur(s)
Dr Samia Ben Rajeb et Prof. Pierre Leclercq, ULg - LUCID / Faculté des Sciences appliquées

Intégration des BIMs : l'approche participative au service de l'architecture et de la construction.

Résumé
C'est une nouvelle approche innovante et collaborative des BIMs (building information modeling/management) qui était au coeur de la discussion ce midi avec le Prof. Pierre Leclercq et le Dr Samia Ben Rajeb (ULg - LUCID / Faculté des Sciences appliquées). Si le regard porté sur la thématique a quelque peu surpris l'auditoire, elle n'en a pas moins retenu toute son attention et suscité le débat !

Le Professeur Leclercq nous a d'abord présenté l'équipe de recherche du Lucid ainsi que le contexte des études. Il nous a ensuite parlé des BIMs dans leur contexte général, rappelant que cet ensemble de technologies et de méthodes pour le travail intégré tout au long du cycle de conception, de construction et de vie du bâtiment induit une collaboration de tous les acteurs concernés sur la durée de vie des ouvrages. Et de souligner que la modélisation numérique partagée du bâtiment représente une évolution fondamentale actuelle du secteur à l'échelle internationale.

Au-delà des problèmes techniques auxquels le secteur doit faire face, le Dr Samia Ben Rajeb a ensuite abordé la question cruciale des changements organisationnels générés par l'introduction des BIMs. En effet, si les BIMs visent l'intégration de tout en vue d'améliorer la communication, ils représentent également un élément perturbateur qui bouleverse l'environnement de travail.
Face aux questions et aux craintes, l'actuel projet de recherche mené par le laboratoire vise à implémenter une nouvelle démarche collaborative pour le partage des connaissances entre les collaborateurs en vue de gérer le changement organisationnel suite à l'implémentation des BIMs. Pour ce faire, la méthode ShareLab a été développée : il s'agit d'une "recherche action collaborative" visant à co-comprendre l'activité, à co-construire du sens et à co-définir une stratégie de groupe dédiée. Les résultats de cette recherche sont plutôt encourageants car, outre l'apprentissage de la méthode, les participants - volontaires - se sont approprié la méthode et ont poursuivi la démarche au-delà.

Une rencontre qui fut un bel exemple de (r)évolution amenée par une technologie nouvelle !

Plus d'infos sur le laboratoire de recherche Lucid
Le déploiement des BIMs (building information modeling/management) se révèle comme une solution prometteuse pour l’amélioration de la productivité dans le secteur du bâtiment.
Une directive européenne est progressivement transposée par ses états membres pour encourager ou imposer l'utilisation des modèles numériques partagés dans les projets publics : Norvège, Danemark, Finlande, Pays-bas, Grande-Bretagne l'appliquent déjà, parfois depuis plusieurs années; France, Belgique et Luxembourg leur emboîtent le pas.

Le secteur du bâtiment, caractérisé jusqu'ici par une organisation séquentielle dite "par lots" (architecture, stabilité, électricité, techniques spéciales, construction, etc.) passe à un processus BIM intégré et concourant, impliquant une réorganisation complexe des processus collaboratifs.
De nouvelles méthodes de gestion du changement émergent aujourd'hui qui appuient les professionnels et les entreprises dans leur adaptation à ce nouveau mode de conception et de production, et leur permet d'aligner leur vision d’affaire avec celle de la réalité opérationnelle.

L'exposé présentera l'approche participative développée à l'ULg, permettant de construire des processus d'appropriation dédiés, basés sur les notions de consciences communes, sur des méthodes et outils de production, de partage et de gestion de données numériques.