Orateur(s)
Dimitri D’Or, Chief Science Officer, Ephesia Consult

La géostatistique en appui à la gestion des sites pollués.

Résumé
Réutiliser d'anciens sites industriels est un défi en raison des coûts élevés généralement nécessaires pour lever tous les risques au niveau de la santé humaine et des écosystèmes. Etant donné que nos connaissances sur la répartition spatiale de la pollution sont toujours fragmentaires, des modèles sont nécessaires afin d'obtenir les meilleures estimations possibles des niveaux de pollution et de quantifier les incertitudes associées.
 
Grâce à l'approche géostatistique présentée par Dimitri D’Or (Ephesia Consult), les modèles générés sont capables de valoriser toutes les données existantes (quantitatives et qualitatives) et de prendre en compte des seuils de dépollution qui varient en fonction de la future affectation du site et de la profondeur. Enfin, ils permettent de quantifier les incertitudes sur la classification des sols et sur les volumes à dépolluer.
 
L'utilisation de la géostatistique peut être préconisée à différents stades de la démarche de requalification car elle apporte des outils concrets pour optimiser l'échantillonnage, cartographier les concentrations, estimer les volumes de sol pollués et quantifier les incertitudes associées (y compris les risques financiers). Elle est notamment citée dans le guide de référence pour l’étude de caractérisation (GREC-V02) pour caractériser des taches de pollution.
 
Elle est particulièrement intéressante dans le cas de grands sites complexes pour lesquels l’information disponible n’est pas exhaustive mais suffisante. La réussite de l’utilisation de cet outil repose notamment sur l’importance de la prévoir dès le départ, de procéder à une bonne analyse statistique exploratoire et de garder un esprit critique face aux modèles produits. Il importe dès lors à l’utilisateur d’être conseillé par des personnes compétentes et d’être prudent dans l’usage des solutions toutes faites.
 
Par ailleurs, les enjeux financiers sont généralement importants et imposent de minimiser le risque d'erreur et de dépassement de budget. Considérer le processus d’assainissement dans sa globalité est nécessaire pour assurer l’efficience du projet de requalification. Par exemple, prévoir un peu plus de budget pour l’étude de caractérisation permet généralement de réduire davantage les coûts de dépollution et surtout d'éviter les erreurs de dimensionnement du projet de dépollution.

Découvrez les slides de la conférence ci-dessous.


! Cette rencontre est à présent complète. N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande ou pour vous inscrire sure liste d'attente via info@liegecreative.be.

La gestion d'un site pollué est complexe et toujours entachée d'incertitudes. Les causes en sont diverses, mais on peut notamment pointer l'historique parfois long et souvent peu documenté, la diversité des sources de pollution, ou encore la complexité de la dispersion des polluants dans les sols. Les enjeux financiers sont également importants et imposent de minimiser le risque d'erreur et de dépassement de budget.
Construire un modèle réaliste 3D de la répartition spatiale de la pollution ne peut donc se faire par des méthodes empiriques et déterministes. Dans ce contexte, la géostatistique apporte des outils concrets pour optimiser l'échantillonnage, cartographier les concentrations, estimer les volumes de sol pollués et quantifier les incertitudes associées. Cet exposé en détaillera les concepts fondamentaux et illustrera son potentiel sur un projet réel.


Le Hub créatif de Seraing est animé par LIEGE CREATIVE et l’AREBS.
Avec pour moteurs le décloisonnement entre les acteurs et la pluridisciplinarité, le Hub créatif de Seraing s'appuie sur les préceptes de léconomie créative pour mettre en oeuvre une série d’actions dédiées à la requalification urbaine et au redéploiement économique de la Ville de Seraing.