Orateur(s)
Daniel DE VOS, Chercheur microbiologiste. Une organisation conjointe avec BIOLIEGE

La phagothérapie, l'alternative de demain aux antibiotiques ?

Résumé
Première collaboration entre LIEGE CREATIVE et Bioliège : une belle réussite !  C'est avec grand plaisir que nous nous sommes réunis hier soir pour proposer une réflexion, enrichie d'expérience, sur la phagothérapie.  Merci au Docteur Daniel De Vos pour son exposé illustré de multiples exemples convaincants de traitement de patients par l'usage de virus microbiens.
Il reste beaucoup à faire pour établir cette pratique et convaincre de son potentiel : de nombreux obstacles restent à lever, et notamment la problématique de la brevetabilité des entités biologiques naturelles.  Parmi les priorités : la définition d'un cadre régulateur adapté à la phagothérapie avec l'optique d'une industrie durable.  Notons que la mise en place d'un réseau actif au niveau européen augure de prochaines avancées dans ce domaine et démontre un changement des mentalités important, d'autant plus dans le contexte d'urgence de la crise des antibiotiques.
Plus d'infos :
Lisez l'article Introducing yesterday’s phage therapy in today’s medicine (© Future Virology 2012, volume 7, 379-390) recommandé par Daniel De Vos.

La prochaine rencontre-conférence organisée conjointement par LIEGE CREATIVE et Bioliège est fixée au 4 octobre.  Bruno Pot (Lille) abordera les probiotiques.
 
N'oubliez pas de noter également le rendez-vous Viruses of Microbes Conference, du 16 au 20 juillet 2012, à Bruxelles.  Plus d'infos.

Autres liens utiles (documents transmis par Daniel De Vos)
On constate aujourd’hui de plus en plus que des bactéries multirésistantes aux antibiotiques émergent partout dans le monde, rendant les traitements presque impossibles.  La phagothérapie, c’est-à-dire l’utilisation de virus de bactéries comme antibactériens, est une voie alternative aux antibiotiques prometteuse.  Elle fut promue et déjà mise en pratique par F. d’Herelle en 1919.
 
Avant son utilisation en médecine quotidienne moderne, un nombre important d’obstacles doivent cependant encore être levés.  Ces obstacles ne sont fondamentalement pas d’ordre scientifique et technique mais plutôt médico-légal et relèvent de sa non-compatibilité avec nos modèles pharmaco-économiques actuels.  Ainsi, il est difficile aujourd’hui de lancer des études cliniques démontrant l’efficacité et l’optimalisation de cette approche thérapeutique durable.
 
Il faut rappeler qu’historiquement, la phagothérapie s’est développée dans l’ex-Union Soviétique et qu’elle se pratique actuellement plutôt de façon sporadique et surtout, sous couvert de la déclaration d’Helsinki.
 
Néanmoins, suite à la crise prévisible de l’antibiothérapie, un nombre croissant de microbiologistes se penchent à nouveau sur cette pratique dans leur recherche de traitements antibactériens.
 
 
Daniel De Vos est Docteur en Sciences (VUB).  Il a mené divers projets de recherche en Belgique mais aussi dans les tropiques (en Afrique Centrale notamment), essentiellement dans le domaine biomédical (microbiologie/infectiologie).  Il est aujourd’hui chercheur microbiologiste au Centre des Grands Brûlés à l’Hôpital Militaire Reine Astrid et est associé au laboratoire de Microbial Interactions (MINT) à la VUB  (Prof. Pierre Cornelis).
 
La discussion à l’issue de l’exposé de Monsieur De Vos sera animée par Bioliège.