Orateur(s)
Yves Hernandez, Head of Applied Photonics Department (Multitel), Marc Georges, Responsable du Laboratoire Laser et Contrôle Non Destructif (CSL)

La spectroscopie/Imagerie Térahertz : un nouvel outil de contrôle non destructif

Résumé
En introduction de notre rencontre axée sur l’imagerie et la spectroscopie Térahertz, Yves Hernandez (Head of Applied Photonics Department chez Multitel) a présenté les principes de base des ondes térahertz qui disposent notamment de longueurs d’ondes assez importantes, ainsi que leurs sources (qui sont continues).

Parmi l’assemblée, des profils variés étaient intéressés par différents types d’application possibles de la technologie. Ses caractéristiques principales, détaillées et illustrées au cours de la rencontre, expliquent en effet ses divers avantages pour des champs d’application allant du contrôle des matériaux composites aux applications dans les domaines pharma, agro-alimentaire ou encore biomédical. Parmi ces caractéristiques, retenons évidemment le côté non invasif et non destructif de la technologie. Mais également que le Térahertz est réfléchi par les métaux, qu’il permet l’analyse spectroscopique…

En tant que coordinateur deTERA4ALL, Multitel a explicité les objectifs de ce projet FEDER qui vise à faire connaitre le Térahertz en Wallonie.
Ensuite, Marc Georges (Responsable du Laboratoire Laser et Contrôle Non Destructif au CSL) a axé le début de sa présentation sur le comportement des matériaux en Terahertz (silicium, céramiques, fibre de verre, mousses, plastiques, teflon, adhésifs, peintures et vernis, carbones,…). Parmi ceux-ci certains matériaux seront très transparents dans certaines games d’ondes térahertz, d’autres... moins.
Marc Georges a ensuite rappelé un bref historique de l’usage de l’imagerie THz pour le contrôle des composites, tout en rappelant le projet emblématique DOTNAC. La fin de l’exposé a porté sur les technologies holographiques avec capteurs matriciels. Les échanges ont été riches à l’issue de l’exposé sur cette technologie aux nombreuses applications potentielles.

Découvrez les slides de cette présentation ci-dessous :

L’imagerie et la spectroscopie Térahertz offrent de nouvelles perspectives en matière de contrôle non destructif et identification de matériaux. Cette nouvelle technologie est en pleine croissance avec de plus en plus de solutions disponibles sur le marché.
Le but de ce séminaire sera de présenter les solutions existantes et les potentialités qu’offre cette technologie.
Par ailleurs, nous présenterons également le projet TERA4ALL qui vise à faire connaitre le Térahertz en Wallonie dans les domaines du médical, de l’agro-alimentaire, pharmaceutique et matériaux composites.
La seconde partie de l’exposé, réalisée par Marc Georges (CSL), sera consacrée à l’imagerie et à l’holographie Térahertz appliquées aux matériaux composites.