Orateur(s)
Géraldine PIEL, Chef de travaux et Chargé de Cours Adjoint, et Brigitte EVRARD, Professeur, ULg-CHU, Laboratoire de Pharmacie Galénique et Magistrale

Le double défi de la nanomédecine

Résumé
Chimistes, biologistes, pharmaciens, … étaient présents hier midi, à l’occasion de notre lunch-conférence consacré à la nanomédecine.  Les nanotechnologies sont en effet présentes partout, dans toutes les disciplines.  Elles ouvrent donc grand les portes aux rencontres interdisciplinaires !   Et l’intérêt porté, par les nombreuses entreprises présentes, aux recherches menées au sein du laboratoire de Pharmacie Galénique (ULg) était plus que palpable.

Après une introduction consacrée à un état de l’art dans ce domaine qui est en pleine expansion, Brigitte Evrard et Géraldine Piel, également actives au sein du CIRM (Centre Interdisciplinaire de Recherches Médicales de l’ULg) nous ont fait part des principaux défis auxquels doit faire face aujourd’hui la nanomédecine, avant d’évoquer leurs projets de recherches en cours.

Si la nanomédecine ouvre bien des perspectives nouvelles dans le domaine des traitements thérapeutiques, ses applications à l’échelle industrielle restent rares.  Cela est sans conteste dû à la complexité du processus d’encapsulation.

Rappelons que le but d’un nanomédicament est de rendre les molécules les plus efficaces possibles en les amenant précisément là où elles doivent agir (cellule, tissu, organe... malades).  Le grand avantage de ce vecteur est évidemment de minimiser tout impact toxique sur les organes sains.

Pour ce faire, les deux principaux défis sont :
- protéger la molécule active de toute forme de dégradation ;
- contrôler la libération des principes actifs.

Deux préoccupations auxquelles s’emploient les scientifiques avec des résultats prometteurs…

Découvrez la présentation de Géraldine Piel et Brigitte Evrard (© ULg - Laboratoire de Pharmacie Galénique et Magistrale)

Les nanotechnologies et les nanosciences sont l'étude, la fabrication et la manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes matériels à l'échelle du nanomètre.
Les nanosciences sont au croisement de plusieurs disciplines scientifiques comme l'électronique, la mécanique, la chimie, l'optique, la biologie et la pharmacie.  Dans le domaine pharmaceutique, on entend par nanomédicaments, la conception d’un vecteur de taille nanométrique capable d’amener une molécule active sur une cible thérapeutique donnée : un gène, une protéine, une cellule, un tissu ou un organe.

Le défi de la nanomédecine est double : transporter le médicament (vectorisation) de manière efficace jusqu’à l’endroit précis où il sera utile (ciblage).  Pour améliorer la vectorisation et le ciblage thérapeutique, les chercheurs développent plusieurs pistes qui seront développées lors de cet exposé.