Orateur(s)
Jean-Claude Havaux CEO-Fondateur (Dim3)
Frédéric Lambrechts CEO (Osimis)

Les défis des PME du Medtech : et si on pensait aux solutions collaboratives ?

Résumé

Les PME du Medtech font face à des exigences stratégiques indispensables à la mise sur le marché de leur produit. Parmi celles-ci, certaines sont coûteuses et font rarement partie du bagage de compétences de départ des fondateurs. Pensons, par exemple, aux aspects réglementaires et essais cliniques qui sont caractérisés par une inflation des obligations et des coûts.

La rencontre de ce midi portait sur le partage d’expériences de deux PME liégeoises qui, fortes de ce constat, ont misé sur la mutualisation des ressources et l’intelligence collaborative pour solutionner, dans le partage, une problématique commune.

Nos deux intervenants (Frédéric Lambrechts, CEO d’Osimis & Jean-Claude Havaux, CEO et fondateur de DIM3) ont débuté la rencontre en présentant tous deux leur entreprise, respectivement active pour adresser la problématique de la malnutrition et de l’imagerie médicale.

Après avoir chacun évoqué les besoins auxquels répondent leur entreprise, et sur base desquels ils ont développé leur produit et business, tous deux ont partagé leur expérience et leur regard sur les difficultés propres au secteur très spécifique des Medtech.

L’un, Jean-Claude Havaux, qui se définit lui-même comme un « dinosaure » dans le secteur – et l’on connaît son parcours; l’autre, Frédéric Lambrechts, qui, sur base de l’histoire plus récente de sa start-up, peut déjà percevoir le genre d’avantages indéniables que peut apporter un mode de fonctionnement en intelligence collaborative. Vous trouverez les principaux points d’attention soulignés par les orateurs dans leurs slides.

Une belle dynamique qui a largement fait écho chez nos participants réunis ce midi.

Retrouvez ci-dessous les slides de la présentation :

<

Les PME du Medtech font face à des exigences stratégiques indispensables à la mise sur le marché de leur produit. Parmi celles-ci, certaines sont coûteuses et elles font rarement partie du bagage de compétences de départ des fondateurs.
Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne les aspects réglementaires et les essais cliniques qui sont caractérisés par une inflation des obligations et des coûts. Dès lors, force est de constater l’intérêt pour les PME de s’associer afin de couvrir ces besoins impératifs, les montants engagés étant conséquents.
 
Identique d’une société à l’autre, l’adéquation aux réglementations se base sur une même architecture de procédures avec adaptation des contenus pour chaque société. Celui-ci n’ayant pas de valeur concurrentielle entre les PME partenaires, il s’avère qu'une même personne compétente peut gérer la conduite des deux dossiers. Cette mutualisation des ressources humaines a pour avantage non négligeable de réduire fortement les coûts. Par ailleurs, cette syndicalisation des efforts a également pour effet positif de maximiser les compétences par la fertilisation croisée d'expériences.

Ce lunch-conférence sera l’occasion de partager un exemple constructif d’intelligence collaborative amené par deux start-ups liégeoises (Osimis, spécialisée dans l’imagerie médicale et Dim3, spécialiste de la médecine connectée).