Orateur(s)
Grégoire Wallenborn Chercheur-Enseignant (IGEAT, ULB)
36€
/ 21€

Le tarif réduit s'applique aux étudiants et au personnel des universités et hautes écoles

Lunch inclus

Les ménages, acteurs de la transition énergétique ? Décrypter la demande et la flexibilité à l’aide de la théorie des pratiques sociales

La transition énergétique suppose de remplacer progressivement toutes les sources d'énergie fossile ou non renouvelable, mais aussi de réduire considérablement notre consommation d'énergie.

 

Pour des raisons climatiques, cette transition vers 100% d'énergies renouvelables doit se faire le plus vite possible. Toutefois, il ne s'agit pas uniquement d'une question technique, puisque tous les acteurs de l'électricité vont devoir changer leurs pratiques. Et les ménages font aussi partie de ces acteurs.

 

La question est notamment de savoir quel rôle on veut faire jouer aux ménages, comment transformer les consommateurs en citoyens. Plusieurs types d’actions sont possibles : réduction des consommations d’énergie, flexibilité des usages, constitution de communautés d’énergie...

 

L’exposé abordera ces questions à l’aide de la théorie des « pratiques sociales » afin de mieux cerner les contraintes et possibilités des ménages, et de proposer une approche collective de la transition, au-delà des modèles de l’homo economicus ou des « changements de comportement ».