Orateur(s)
Thibaut Quetel Sourcing Manager (REstore)

Master plan énergétique de Seraing : Comment générer des revenus grâce aux agrégateurs d'électricité ?

Résumé

Thibaut Quetel était notre invité pour aborder la question : « Comment générer des revenus grâce aux agrégateurs d’électricité ? ».

Les grands enjeux de la transition énergétique concernent notamment le maintien de l’équilibre du réseau électrique afin d’éviter des blackouts, et notamment ne plus revivre la situation chaotique qu’a subi la Belgique l’hiver dernier. En effet, plus il y a d’acteurs, de producteurs d’électricité, plus le marché se décentralise et plus il est difficile de maintenir cet équilibre entre génération et consommation d’électricité.

L’entreprise Restore a pour but d’agir comme facilitateur de cette transition énergétique. La société a développé un algorithme basé sur l’intelligence artificielle dans le traitement des « big data », qui permet d’agréger en temps réel la puissance flexible afin que celle-ci contribue à l’équilibre d’un réseau. Cette centrale virtuelle travaille sur la demande en engageant des partenariats avec les plus gros consommateurs d’électricité. Les algorithmes prennent en compte les contraintes des entreprises et déterminent le meilleur moment pour chaque partenaire d’activer le système et donc de réduire (ou d’augmenter) sa consommation d’électricité selon les impératifs du réseau. Grâce à cette technologie, le réseau électrique devient plus flexible et peut ainsi absorber la volatilité des énergies renouvelable (surproduction ou sous-production) et favoriser ainsi la pénétration sur le réseau Belge de ces producteurs d’électricité verte.

Les entreprises des secteurs de l’industrie et du tertiaire ont tout à gagner grâce à la flexibilité :

-       Faire partie d’un projet technologiquement innovant 4.0

-       Impacter positivement son environnement (responsabilité sociale de l’entreprise)

-       Favoriser la transition énergétique en Belgique

-       Être rémunéré pour la mise à disposition de leur puissance flexible tout en gardant le contrôle sur les activations

Même si REstore s’adresse actuellement davantage aux gros consommateurs industriels ayant des équipements voraces en électricité (pompes, ventilation, chauffage, broyeurs, mixeurs, cogénération, serveurs, fours, générateurs diesel, etc.), l’entreprise espère élargir la flexibilité électrique à d’autres prospects. D’ici quelques années, leur ambition serait que les centrales de pointe ferment au profit des centrales virtuelles des agrégateurs qui, moins coûteuses, permettraient de faire baisser le prix de l’électricité.

Retrouvez ci-dessous les slides de la présentation :

La transition énergétique, et notamment le passage vers des formes plus propres de production d’électricité, entraîne une certaine volatilité sur les marchés de l’énergie, une instabilité sur les réseaux de transport et de distribution, ainsi qu’une augmentation des coûts liés au fonctionnement de ces systèmes. Ces coûts sont répercutés sur les factures d’acheminement, ce qui impacte la rentabilité et la compétitivité des consommateurs industriels & tertiaires d’électricité. 

Pourtant, la transition énergétique est plus que jamais le challenge majeur du monde dans lequel nous vivons et occupe une place centrale dans les débats sociétaux en Belgique, en Europe et dans le monde.

A travers cette rencontre-conférence, REstore propose de présenter des solutions économiquement et écologiquement viables d’effacement et de modulation de consommation qui permettent aux consommateurs industriels & tertiaires de participer aux programmes d’effacement et de réserves dans toute l’Europe afin de faciliter la pénétration des énergies renouvelables dans ce marché.

En 2012, la ville de Seraing s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 20% à l’horizon 2020. La gestion des revenus grâce aux agrégateurs d'électricité est directement liée à la mise en œuvre du plan climat communal sérésien.

Le déploiement de la production renouvelable entraine de nouveaux challenges en matières d’équilibre du réseau électrique. Ces nouveaux challenges contribuent à la création de nouveaux métiers et font émerger de nouvelles sources de revenus pour les industries et les consommateurs en général. Thibaut Quetel sera le représentant d’un de ces nouveaux métiers et nous en dira plus sur ces fameuses nouvelles sources de revenu.

Cette rencontre-conférence s'inscrit dans le sillage de la démarche "Des campus verts, une Université durable" qui traduit les engagements de l'Université de Liège en faveur des 17 ODD.

 

   


Le Hub créatif de Seraing est animé par LIEGE CREATIVE et l’AREBS.
Avec pour moteurs le décloisonnement entre les acteurs et la pluridisciplinarité, le Hub créatif de Seraing s'appuie sur les préceptes de léconomie créative pour mettre en oeuvre une série d’actions dédiées à la requalification urbaine et au redéploiement économique de la Ville de Seraing.