Orateur(s)
Panel d’experts avec Vanessa BINAME, DG Post | AFMPS, et Christian GRANDFILS, Directeur, ULg-Centre Interfacultaire des Biomatériaux (CEIB)

Matériaux médicaux implantables : le point aujourd’hui

Résumé
Hier soir, à la table-ronde LIEGE CREATIVE, 4 experts ont été réunis afin de débattre de la question soulevée il y a un an, à la suite du scandale lié aux implants PIP, quant au contrôle qualité et au suivi des matériaux médicaux.


Christian Grandfils (ULg-CEIB) a introduit le propos en rappelant la spécificité des implants et l'importance du secteur qui propose des matériaux à haute valeur ajoutée.  Il a souligné un premier grand changement dans l'approche d'évaluation, basée dorénavant sur la balance risques / bénéfices, à optimiser afin d'offrir un bénéfice supérieur pour le patient.
Vanessa Binamé (AFMPS) a enchaîné en rappelant le rôle de l'agence - à savoir, assurer la qualité, l'efficacité et la sécurité des matériaux médicaux, et ce avant tout pour le patient - et en présentant le nouveau paysage belge quant aux récentes mesures prises et à l'application de ces dernières, notamment au travers de 2 grands axes : la traçabilité et le contrôle. 

Et d'insister sur le fait que les matériaux médicaux sont essentiels dans le domaine de la santé, sont une source d'innovation et constituent un secteur d'activités accessible aux PME.  Epinglons par ailleurs le fait qu'après la crise des PIP, le personnel de l'AFMPS devrait augmenter de manière radicale (de 15 collaborateurs, on devrait passer à 61, et notamment de 2 inspecteurs à 35 !).  La matériovigilance fut également un point abordé par nos 2 premiers orateurs

Françoise Schlemmer (Quasys Consult) nous a quant à elle dressé un tableau de la situation aujourd'hui et des perspectives pour demain et après-demain, quant aux directives médicales, à la réglementation et la recommandation.  Nous retiendrons que ce processus est très long et qu'il est important d'anticiper les changements dès aujourd'hui.

Enfin, Henri Decloux (Medi-line) nous a donné le point de vue de l'industriel.  Après avoir présenté les activités de Medi-Line - un exemple remarquable à Liège -, il a évoqué les impacts de l'évolution de la législation sur leurs activités en soulignant que ce sont les industriels qui financent la législation et les changements de cette dernière, ce qui représente un coût non négligeable !  De plus, ce nouveau système de contrôle entraîne, selon lui, une baisse des initiatives car les acteurs sont moins disposés à prendre des risques ; pour le citer, "Au nom de la sécurité, on n'assure plus la santé comme avant et la disponibilité des matériaux diminue.".

Le débat avec les participants s'est ensuite ouvert avec la réflexion suivante : la crise pose des questions par rapport à la médiatisation qui oblige à une vigilance certaine et qui dépasse le simple cadre de la mise à disposition des matériaux médicaux car il touche l'ensemble du cadre de l'activité médicale !

Découvrez les présentations de nos 4 orateurs (© LIEGE CREATIVE)

 


 

 


 

 


 

Le scandale liés aux implants PIP en France fin 2011 a permis de mettre en lumière un ensemble de faiblesses liées au contrôle et au suivi des implants.  Depuis lors, de nombreux efforts ont été réalisés tant à l’échelle européenne qu’au niveau belge pour adapter la législation en la matière, mais aussi pour dégager des moyens financiers importants pour en faciliter la mise en place.

A la suite de la table-ronde LIEGE CREATIVE organisée en mars 2012 sur ce même sujet, cette nouvelle réunion permettra de faire l’état des lieux sur ces changements en écoutant des acteurs-clés du secteur : représentants de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé, industriels, cliniciens et chercheurs.


Programme
 
17h30 : accueil
 
18h00 : table-ronde
La table-ronde réunira un panel d’experts autour de Monsieur Christian Grandfils, Directeur du Centre Interfacultaire des Biomatériaux de l'ULg :
Vanessa Binamé, DG Post et Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé,
Henri Decloux, Operations Director, Medi-Line,
Françoise Schlemmer, Business Development, Quasys Consult
 
19h15 : échanges avec la salle

20h00 : cocktail