Orateur(s)
Julien MANCEAUX, Senior Economist, ING - Economic Research et Lionel ARTIGE, Professeur de Sciences Economiques, HEC-ULg

Perspectives économiques internationales et conjoncture belge, quels défis pour la Wallonie ?

Résumé
Hier soir, nous nous réunissions autour de deux économistes, Julien Manceaux (ING) et le Professeur Lionel Artige (HEC-ULg) afin d'envisager les perspectives économiques internationales, la conjoncture belge et les principaux défis de la Wallonie dans ce contexte.

Une même idée ressort de l'exposé de chacun des deux spécialistes invités à la tribune de LIEGE CREATIVE : nous pouvons être prudemment optimistes.
Certes 2014 s'annonce encore chaotique, mais l'on peut croire en certains signes positifs (un indice de confiance en légère hausse, un rééquilibrage des disparités au sein de la zone euro,…) qui s'avèreraient bénéfiques pour l'économie.

Après l'exposé de Julien Manceaux consacré aux prévisions d'ordre plutôt conjoncturel et concluant sur les 3 principaux défis pour la Wallonie que sont la compétitivité, la répartition structurelle de l'emploi et les finances publiques, le Professeur Artige nous a intéressés à une analyse portant davantage sur le long terme.
Si la croissance et l'emploi restent des préoccupations prioritaires, d'autres défis s'imposent ayant trait à la soutenabilité des dépenses de sécurité sociale (santé, pensions,…) ainsi que de la dette publique et privée, par exemple.
Evoquant différents scénarios, le Professeur Artige nous a démontré dans quelle mesure la croissance à long terme dépend de contraintes institutionnelles (avec un impact modéré dans nos pays industrialisés), démographiques (avec la problématique du vieillissement de la population notamment), des contraintes liées à la connaissance et aux technologies (avec l'importance de l'innovation et donc, de la formation) et environnementales (prix fluctuant des matières premières).

Impossible ici de tout résumer, tant le propos fut dense et étayé.  Nous vous renvoyons aux présentations de nos deux orateurs pour plus de détails.



Senior économiste pour la banque ING, Julien Manceaux présentera l’état de la reprise européenne dans son contexte international.  La reprise est-elle vraiment là au moment où les Etats-Unis sont dans l’impasse budgétaire et où les pays émergents perdent de leur élan ?  Des indicateurs de confiance qui s’améliorent se sont-ils traduits par une véritable reprise de l’activité ?  La politique monétaire est-elle au bout de ses peines ?  Plus particulièrement, il abordera le thème de la reprise en Belgique en examinant les perspectives économiques et budgétaires pour le pays dans un contexte d’étiolement de sa compétitivité.  Pour terminer, il entamera la discussion sur les perspectives propres à la Wallonie dans ce contexte de croissance générale faible et de compétitivité en perte de vitesse.

En complément à ces prévisions conjoncturelles développées par Julien Manceaux, Lionel Artige, Professeur en Sciences Economiques (HEC-ULg) axera son intervention sur les tendances structurelles qui influenceront le contexte économique à court et moyen termes, aux niveaux européen, belge et wallon.