Orateur(s)
Charles HAVELANGE, Président de Malempré, la Chaleur d’y Vivre SCRLFS

Pertinences et particularités d’un réseau de chaleur en milieu rural : l'exemple de Malempré

Résumé
A notre table-ronde ce midi, nous avions le plaisir d'accueillir Charles Havelange, Président de "Malempré, la chaleur d'y vivre"  qui est venu partager l'expérience de son projet de réseau de chaleur à Malempré.
Charles Havelange a entamé son exposé par la description d'un réseau de chaleur, ses avantages et ses inconvénients.  Si ce système est peu développé en Belgique, on constate néanmoins, depuis une dizaine d'années, une recrudescence des projets et on peut aujourd'hui compter 25 projets publics à l'étude chaque année.  Cet accroissement d'intérêt s’explique évidemment par la hausse des coûts de l'énergie et le souhait de développer des énergies renouvelables.
 
L'orateur s'est ensuite focalisé sur les étapes de développement du projet de Malempré, débuté en 2010 grâce à un élément charnière qui est le renouvellement d'un réseau d'eau potable et des voiries dans la commune.  Autre élément clef de la réussite du projet à Malempré ; l'obtention d'engagements fermes de la part de presque 90% des habitants à se raccorder au réseau !  Les aspects plus techniques de ce projet ainsi que le financement et la tarification ont également été évoqués.
 
En conclusion, Charles Havelange incite chacun, pour s’engager dans cette voie d’une "énergie responsable", à saisir toutes les occasions de travaux de voirie pour réfléchir sur la possibilité de développer un réseau de chaleur dans une commune.

La présentation de Charles Havelange est disponible ci-dessous :
Pertinences et particularités d’un réseau de chaleur en milieu rural : l'exemple de Malempré
© Charles HAVELANGE (Malempré, la Chaleur d’y Vivre SCRLFS), tous droits réservés | www.liegecreative.be
Le milieu rural doit faire face, plus encore que le milieu urbain, à l’augmentation du coût de l’énergie.  Or, les ressources en énergies renouvelables de type biomasse ne manquent pas dans ces régions où la superficie est régulièrement réservée à plus de 90% pour les activités forestières et agricoles.

Le réseau d’eau potable de leur village devant être rénové, quelques habitants de Malempré, petit village du nord de la province de Luxembourg, ont réfléchi à l’idée de profiter de ces travaux pour intégrer un réseau de distribution de chaleur reliant une cinquantaine de bâtiments.  L’exploitation des ressources locales permettra d’alimenter la chaudière unique avec des plaquettes de bois.

Les objectifs de ce projet sont multiples et ambitieux : garantir la maîtrise du coût et de l’approvisionnement en énergie pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, développer l’économie au niveau local, permettre aux agriculteurs de se diversifier, ….