Orateur(s)
Grégoire Léonard , Luc Courard, Brigitte Evrard, Bruno Grignard (ULiège)
Daniel Marenne (Engie Generation Europe)
Damien Dallemagne (CO2 Value Europe)
Bernard Mathieu (HOP3 Consulting)
Véronique Graff (Greenwin)

Plein gaz : enjeux et perspectives sur la valorisation du CO2

Résumé

« Parler de CO2, c’est parfois un peu comme parler de Voldemort. Mais en fait, le CO2, ce n’est pas si mal que ça ! »

 

C’est autour de ce constat de Damien Marenne (Engie) qu’ont été illustrées les présentations des intervenants de notre conférence intitulée « Plein gaz : enjeux et perspectives sur la valorisation du CO2 ».

 

Si le CO2 a longtemps été considéré comme l’ennemi à abattre, comme l’a rappelé aussi en guise de conclusions Véronique Graff (Direction de GreenWin), il est temps de le considérer aussi comme une ressource valorisable. Et de saluer l’important travail et les projets en cours notamment sur le territoire wallon, mais aussi issus des laboratoires de l’Université de Liège – ce que la rencontre-conférence de ce soir avait précisément pour objectif, de mettre en évidence.

 

Après une présentation de FRITCO2T (Federation of Researchers in Innovative Technologies for CO2 Transformation) - plateforme née à l’Université de Liège regroupant ces laboratoires, actifs dans des secteurs variés tels que la pharmacie, la construction, les polymères, le génie chimique… la conférence s’est organisée en trois volets principaux : la capture du CO2 (Grégoire Léonard - ULiège), le stockage du CO2 (Luc Courard - ULiège) et l’utilisation du CO2 (Brigitte Evrard, Bruno Grignard et Grégoire Léonard - ULiège).

 

Des présentations illustrées, imagées et « matérialisées » (matériaux et bocaux de minéraux), chacune développant plusieurs thématiques relatives au CO2 :

  • Les enjeux et les freins à la capture ;
  • La minéralisation ;
  • Les (nouveaux) usages ;
  • La transformation chimique ;
  • La transformation en fuel ;
  • La carbonatation des matériaux (l’envoi à l’intérieur d’un système) ;
  • Etc.

 

Au terme de la soirée, les participants auront eu une vision sur la grande diversité de solutions concrètes de tout ce que l’on peut faire avec cette molécule appelée « CO2 », dont le carbone est, par exemple, un bon vecteur énergétique, notamment dans les liaisons C-C ou C-H, et dont le niveau d’énergie (par volume ou masse) à l’unité est très important.

 

Damien Dallemagne (Secrétaire général, CO2 Value Europe) l’a rappelé en fin de conférence : au vu de ces compétences et de son histoire industrielle, la Wallonie peut prendre une place d’importance dans cet écosystème européen. Reste à financer les projets pour leur permettre de se déployer car on l’a vu, les coûts à investir sont conséquents pour ces projets d’envergure. Et la R&D doit encore être soutenue.

 

Pour aller plus loin au sujet de ces explications, analyses et illustrations très concrètes, et donc techniques, nous vous proposons de (re)découvrir ci-dessous la présentation des intervenants, ainsi qu’un article du Quinzième Jour (quadrimestriel de l’ULiège) et la plateforme FRITCO2T.

 

La réduction des émissions de CO2 est une priorité dans la transition énergétique mondiale.

Parmi les pistes envisagées, la capture et réutilisation du CO2 offre d’intéressants avantages tels que la flexibilité de ses solutions et la maturité technique élevée pour plusieurs d’entre elles.

Vu le faible coût du carbone en Europe, le déploiement de ces technologies reste lent mais la valorisation du CO2 comme matière première peut améliorer leur rentabilité.

Capturer, stocker et utiliser le CO2 représentent de nombreux enjeux ! Pour répondre à ces défis, la plateforme FRITCO2T (Federation of Researchers in Innovative Technologies for CO2 Transformation) a vu le jour à l'Université de Liège en regroupant les expertises complémentaires de 4 laboratoires actifs dans des secteurs aussi divers que la pharmacie, les matériaux de construction, les polymères ou le génie chimique.

Cette soirée aura pour but de présenter les activités de la plateforme qui propose une offre de recherche et développement pour la ré-utilisation de CO2 via de nombreuses voies : synthèse de carburants ou de plastiques, utilisation de CO2 comme solvant notamment dans le secteur pharma, carbonatation de matériaux de construction…

Des applications concrètes de telles solutions dans le monde industriel seront illustrées et, les exposés seront suivis d'un échange avec un panel animé par Damien Dallemagne (CO2 Value Europe).

Les intervenants (orateurs et membres du panel)
* Grégoire Léonard, Chargé de cours au Département Chemical Engineering de la Faculté des Sciences Appliquées (ULiège)
* Luc Courard, Professeur, Département ArGEnCo - Unité de Recherche Urban and Environmental Engineering, Sciences Appliquées (ULiège)
* Brigitte Evrard, Professeur, Département de Pharmacie/Pharmacie Galénique. Centre Interdisciplinaire de Recherche sur le Médicament (ULiège)
* Bruno Grignard, Associé de Recherche, Département de Chimie/CERM (ULiège)
* Daniel Marenne, Energy Solution Architect (Engie)
* Damien Dallemagne, Secretary General (CO2 Value Europe)
* Bernard Mathieu, Consultant Indépendant en Durabilité, Spécialiste Industrie du Ciment et Béton (HOP3 Consulting)
* Véronique Graff, Directrice Générale (Greenwin)