Orateur(s)
Zeineb Allani, Doctorante - Département de Langues et Littératures Romanes, ULg

Relecture d'espace : l'architecture vécue par l'usager

Résumé

Ce midi, nous nous intéressions à l'architecture avec un regard décalé : celui de la sémiotique. Plaçant l'usager au centre de son approche, la sémiotique de l'architecture s'intéresse à l'analyse de l'investissement de l'espace par l'usager.


Après avoir introduit quelques termes propres à sa discipline, Zeineb Allani (Doctorante, Département de Langues et Littératures Romanes ULg) a présenté plusieurs exemples de "relecture" d'espaces architecturaux à travers le vécu des usagers.


Les exemples choisis à travers le monde (Paris, Japon, Tunisie, Belgique) ont permis de porter la réflexion sur les dimensions sociologiques et culturelles également. A travers son exposé et les échanges qui suivirent, il fut finalement question de "sens". Celui projeté par l'architecte ou le metteur en scène ; celui vécu par l'utilisateur. Et au coeur de la démarche de Zeineb Allani : celle de rapprocher ces perceptions et de les comprendre pour mieux anticiper.


La sémiotique est une science qui étudie les signes et leur signification. Cette rencontre sera l'occasion de poser un regard différent sur l'architecture, en s'intéressant plus particulièrement au vécu des acteurs sociaux dans l’espace et leur perception de celui-ci.

Ce vécu constitue l’un des actes les plus importants à prévoir, dans la conception architecturale. Cette projection fait partie, en amont du projet architectural, du "programme actantiel" présupposé. Le but de ce programme est de prévoir les actions susceptibles de se dérouler dans l’espace à construire.

A partir de la relecture de l’espace architectural à travers le quotidien de l'usager, nous chercherons à comprendre les pratiques sociales des sujets face à la réalité perçue. Y a-t-il adéquation entre le projet conçu par l'architecte et l'espace vécu par l'usager ?

Ainsi nous aborderons l’architecture de manière nouvelle et innovante afin de mieux comprendre le geste conceptuel et ainsi rapprocher l'architecte de l'usager.