Orateur(s)
Régis Olivès, Enseignant-Chercheur, Directeur de l'école d'ingénieur Energies Renouvelables Sup'EnR - Université de Perpignan - Partenaire INSA - PROMES-CNRS

Stockage thermique dans les centrales électrosolaires.

Résumé
Le solaire thermodynamique est une solution qui s’inscrit dans les énergies renouvelables. C’est la thématique qui a réuni un public nombreux, ce midi, dans le cadre de notre cycle en « Génie énergétique durable », organisé en partenariat avec HELMo - Gramme.

Au cours de son exposé, le Professeur Régis Olivès (Enseignant-Chercheur, Directeur de l'école d'ingénieur Energies Renouvelables Sup'EnR - Université de Perpignan - Partenaire INSA - PROMES-CNRS ) a rappelé le fonctionnement des centrales solaires, basé notamment sur la concentration du rayonnement (2 types de rayonnement existent : direct et diffus). Suite à la concentration du rayonnement solaire, le fluide caloporteur délivre une quantité de chaleur que l'on peut stocker dans de grands réservoirs. C’est bien cette opportunité de stockage qui fait la particularité d’une centrale, par rapport à d’autres technologies telles que les éoliennes, par exemple.

Afin d’illustrer ses propos, Régis Olivès a présenté les performances de plusieurs types de centrales, pointant leurs spécificités particulières et leurs capacités propres.
Différents modes de stockage de l’énergie existent, chacun ayant leur puissance et temps de décharge – ce que le Professeur nous a également exposé.  

« Comment palier aux intermittences solaires grâce aux déchets ? », c’est avec cette question que le Professeur Régis Olivès a poursuivi son exposé. En effet,  le stockage à haute température, souvent basé sur la chaleur sensible, nécessite de relativement grandes quantités de matériaux (nitrates). C’est pour répondre à cette problématique que le laboratoire PROMES a développé une technologie basée sur la valorisation de vitrifiats de déchets industriels, mais aussi les gisements industriels.
Une boucle bouclée explicitée au cours d’un exposé très clair dont l’on pourra découvrir les slides ci-dessous.


Notre conférence est à présent complète. Pour vous inscrire sur liste d'attente, merci d'envoyer un mail à info@liegecreative.be.

Les centrales électrosolaires qui associent un cycle thermodynamique classique avec un système de concentration du rayonnement solaire présentent l'avantage de pouvoir intégrer un stockage d'énergie. Suite à la concentration du rayonnement solaire, le fluide caloporteur délivre une quantité de chaleur que l'on peut stocker dans de grands réservoirs. Cette énergie pourra être ensuite restituée et permettre la production d'électricité en fin de journée quand la demande est forte. Le stockage constitue ainsi un élément clé dans la centrale puisqu'il assure la qualité de la production, en lissant les intermittences de la ressource solaire, et la mise en adéquation avec la demande en électricité sur le réseau. Ce stockage à haute température bien souvent basée sur la chaleur sensible nécessite de relativement grandes quantités de matériaux.

A l’occasion de cette conférence, Régis Olivès fera l’état de l’art du stockage thermique par chaleur sensible et latent, tout en évoquant les matériaux utilisés, les technologies développées ainsi que les applications visées. Il mettra ensuite en exergue l'approche proposée par le laboratoire PROMES-CNRS, basée sur la valorisation de déchets. Cette approche sera illustrée avec, essentiellement, des applications du solaire concentré.

Dans le cadre du cycle de conférences en Génie Energétique Durable, organisé en partenariat avec HELMo - Gramme.
HELMo - Gramme