Orateur(s)
Paola MORENO et Dominique ALLART, Animation par Julie LUONG

Artistes de la Renaissance : une identité à affirmer, des réseaux à construire

Au tournant du XVe et du XVIe siècle, certains artistes, comme Léonard de Vinci, Raphaël, Michel-Ange ou Titien, s’imposèrent comme des "vedettes internationales", dominant ce qui était en train de devenir véritablement "une scène artistique européenne".

Le projet de recherche "EpistolART", dont les grandes orientations seront ici présentées et discutées, pose comme hypothèse que la correspondance est un puissant révélateur des principales mutations artistiques de la Renaissance : nouveau statut de l’artiste, nouvelle affirmation de la conscience artistique, nouvelle forme de discours sur l’art, nouvelle conception de l’œuvre d’art, nouvelles stratégies de carrière… Les lettres permettent d’appréhender ces évolutions à travers des situations concrètes et spécifiques.

Comment les artistes ont-ils entretenu, plus ou moins efficacement, des réseaux de relations sociales (collègues, fournisseurs, protecteurs, agents, marchands, etc.) propres à favoriser leur réussite professionnelle ? De quelle manière résolurent-ils le paradoxe de revendiquer leur autonomie, tout en se soumettant aux contraintes imposées par ces réseaux ? Comment se construisit une nouvelle forme de discours sur l’art et sur les artistes, avec sa terminologie propre, ses emprunts au discours rhétorique ?

Lors de cette rencontre, Paola Moreno et Dominique Allart, professeures au Département de recherches "Transitions", sur le Moyen Âge tardif et la première Modernité et porteuses du projet de recherche EpistolART, proposeront d’examiner ces questions, à vrai dire toujours d’actualité, à travers l’analyse d’une lettre adressée à Titien.

Les commentaires et questions de Julie Luong permettront d’élargir le débat. Ainsi, nous verrons que les objectifs d’autopromotion poursuivis par les artistes de la Renaissance ne sont pas si éloignés de ceux des artistes actuels.

Plus d'infos & Inscriptions
Prix : Entrée libre
Lieu
: Salon des Lumières de La Cité Miroir, Place Xavier Neujean, 22 à Liège