Orateur(s)
Jean-Marie HALLEUX, Chargé de cours, Service de Géographie Économique (ULg - ECOGEO), Vice-Président du LEPUR et Julie STREE, Chercheuse, LEPUR (ULg)

Comment créer un demi-million de logements supplémentaires ? Nouveaux outils fonciers et création de logements en Wallonie.

Résumé
Ce vendredi, s'est tenu le second rendez-vous consacré à la politique foncière en Wallonie.  A la suite de l'intérêt porté à cette réflexion, nous avons en effet décidé de dédoubler cette rencontre animée par Jean-Marie Halleux (ULg - ECOGEO / LEPUR).  Accompagné de Julie Strée (ULg - LEPUR), il nous a présenté les résultats d'une recherche effectuée à la demande des autorités wallonnes dans le cadre du CPDT.  Le postulat de départ de cette réflexion est clair : à l'horizon d'une trentaine d'années, il faudra avoir créé 500 000 logements supplémentaires en Wallonie.  Cette nécessité impose d'innover en matière de gestion foncière.

Après avoir rappelé les caractéristiques du système de production de l'habitat en Wallonie, Jean-Marie Halleux nous a présenté 4 stratégies qui, à ses yeux, pourront soutenir la transition en matière de gestion foncière, un enjeu indispensable pour répondre au défi de la croissance démographique.

Ces stratégies reviennent à 4 types d'acteurs :
- les promoteurs fonciers publics ;
- les promoteurs fonciers privés ;
- les propriétaires individuels ;
- les associations de propriétaires individuels.

On trouvera dans sa présentation ci-dessous les spécificités et stratégies propres à chaque option (éventuellement combinables) ainsi que leurs avantages et inconvénients.


La Wallonie est confrontée à un défi démographique de taille.  D’ici 2040, le nombre de ménages devrait y progresser de 500 000 unités pour atteindre la barre des deux millions.  Produire 500 000 logements dans une optique de développement durable et de préservation des ressources est un défi de taille pour la société wallonne.  Sans conteste, le réussir nécessitera d’innover quant à la gestion de la ressource foncière.

C’est dans ce cadre que Jean-Marie Halleux et Julie Strée viendront nous présenter les résultats d’une recherche effectuée à la demande des autorités wallonnes, dans le cadre de la CPDT.  Cette présentation développera les stratégies d’innovation possibles quant aux outils de la politique foncière.
Trois grandes stratégies seront commentées : la gestion des projets initiés par les promoteurs fonciers privés, la mise en place d’une politique de production foncière par la puissance publique et la troisième voie de l’implication des propriétaires via les formules du Bimby et des copropriétés de développement.