Orateur(s)
Prof. Jean-Marie HALLEUX, ULg - ECOGEO / Lepur, Gilles PHILIPKIN, Expert mobilité - socio-économique, Aries Consultants, et Pierre-François WILMOTTE, Chercheur, ULg - Lepur

Compétitivité et attractivité en Wallonie et à Liège : vers une nouvelle géographie économique ?

Résumé
La présentation de ce midi était le fruit d'une analyse conjointe et comparative des travaux de fin d'études de deux étudiants en sciences géographiques à l'ULg (Pierre-François Wilmotte et Gilles Philipkin); travaux réalisés sous la supervision du Professeur Jean-Marie Halleux (Département de géographie, ULg).

Sur base de ces travaux portant respectivement sur l'impact des pôles de compétitivité en terme de structuration spatiale (notamment) et sur les IDE (Investissements Directs Etrangers) en Wallonie, cette rencontre se voulait une réflexion sur la géographie économique qui se dessine en Wallonie.
Partant des résultats des deux études qui mettent en évidence un Triangle wallon au niveau de l'innovation (Namur - Mons - Bruxelles), un faible taux d'investissements étrangers en région liégeoise et, pourtant, l'existence d'entreprises réellement compétitives à Liège, les chercheurs venus à la rencontre de nos participants ont suscité un échange constructif en soulevant une série de questions touchant notamment à l'image de la Belgique (et de Liège) pour les investisseurs étrangers, aux politiques territoriales et foncières, aux synergies les plus probantes, …

Le sujet n'est certainement pas épuisé mais un constat est partagé : il faut oeuvrer pour transformer les potentiels d'innovation présents en sources de développements concrets. Et dans ce défi, tous les acteurs ont leur place (petites et grandes entreprises, secteur de la recherche, …). 

Ce lunch-conférence est l’occasion d’aborder le redéploiement économique liégeois sous l’angle de l’attractivité ainsi que les retombées effectives de l'innovation sur le développement régional.

La rencontre mettra en effet en évidence les conclusions de deux travaux récents consacrés aux investissements directs étrangers (IDE) et à la géographie de l’innovation en Wallonie. La confrontation des deux études révèle des différences intra-régionales en termes de compétitivité et d’attractivité.
D’un côté, la Wallonie en général et la région liégeoise en particulier peinent à attirer des investissements dans les secteurs les plus porteurs. De l’autre, l’outil des pôles de compétitivité contribue à dessiner une géographie wallonne de l’innovation articulée par les synergies entre le Triangle wallon (Namur – Mons – Bruxelles) et une région liégeoise particulièrement dynamique.