Orateur(s)
Fernand Collin Directeur (Préhistomuseum)
Marie Collin Chargée du Plan Formation (Préhistomuseum)

De nouveaux modèles pour le secteur culturel

Résumé

Ce midi, nous accueillions au cœur du Hub créatif de Liège, Fernand et Marie Collin, respectivement directeur et chargée de la formation en continu du Préhistomuseum. Ces deux archéologues de formation ont partagé avec nous l’implémentation des principes actifs de l’Holacracy, une nouvelle technologie sociale au sein du Préhistomuseum.
 
Appliqué, dans ce cas au secteur du tourisme culturel, ce modèle vient du monde économique. Basé sur l’intelligence collective et la capacité d’une équipe à travailler ensemble vers un objectif, l’Holacracy envisage les travailleurs comme la plus grande richesse de l’entreprise.
 
Parmi les principes actifs de ce modèle, notons entre autres :

-   La gestion des tensions via des réunions de triage (une tension n’est pas forcément négative, ça peut être une bonne idée !)
-   Un système d’autorité répartie (Holacracy vs Hierarchy)
-   L’autonomie des personnes et des équipes
-   Une raison d’être motivante et inspirante (Mission, Vision, Valeurs)
-   L’alignement constant avec la raison d’être de l’organisation (le double lien)
-   Le pouvoir d’influencer son environnement organisationnel et collectif
-   Un système de gestion dédicacé : «holaSpirit» dans le cas Préhistomuseum.
 
En parallèle à l’Holacracy, la direction du musée expérimente un nouveau business model grâce à l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC). Fernand Collin explique d’ailleurs que, selon lui, ces deux approches vont de pair et se complètent parfaitement.
 
Ce modèle vise bien sûr l’efficience économique (accomplir la raison d’être d’une organisation), mais également l’efficience sociale, environnementale, monétaire et d’usage.
S’appuyant sur l’analyse fine des ressources immatérielles, il permet d’envisager de nouvelles voies de proposition de valeurs !
 
La rencontre s’est clôturée par un moment riche en échanges entre les participants et nos orateurs sous la forme d’un « fish bowl ».

 

Retrouvez ci-dessous les slides de la présentation :


 

Le Préhistomuseum (Flémalle – Liège) est un musée original et décalé ainsi qu’une entreprise muséale de 50 personnes qui a commencé une réforme en profondeur de son mode de management et de son modèle économique.
 
Depuis 2ans, l’équipe implémente une nouvelle technologie sociale, l’Holacracy, qui range le Préhistomuseum parmi les premières entreprises culturelles libérées. En parallèle, la direction du musée expérimente un nouveau business model grâce à l’EFC, l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Ces 2 approches, Holacracy et EFC, sont alignées sur la raison d’être de l’institution et arrimées au potentiel humain de l’équipe qui s’investit, jour après jour, pour rendre la raison d’être du Préhistomuseum réelle.
 
Comment conçoivent-ils leur gouvernance ? Pourquoi ce changement ? Quels sont les bénéfices ? Qu’est ce qui fonctionne ? Voilà des questions auxquelles nos deux intervenants du Préhistomuseum répondront. Cette rencontre-conférence sera également l’occasion de voir comment ce modèle peut-il être adapté à d’autres structures du secteur culturel.