Orateur(s)
David Dalla Vecchia CEO & Financial Lead (Aardex Group)
Philippe Coucke Chef de Service (ULiège-CHU/Service Universitaire de Radiothérapie)
Orateur(s)
David Dalla Vecchia, CEO & Financial Lead (Aardex Group) et Philippe Coucke, Chef de Service (ULiège-CHU/Service Universitaire de Radiothérapie)

L’adhésion aux prescriptions médicamenteuses, la clé du #digitaltherapeutics

Résumé
50 % des patients ne sont pas correctement adhérents. La problématique de la non-médicamenteuse cause plus de 200.000 morts par an en Europe. Voici quelques données parlantes quant à la problématique à l’ordre du jour de notre rencontre-conférence ce midi.

A la tribune, nous réunissions David Dalla Vecchia (CEO & Financial Lead, Aardex Group) et le Professeur Philippe Coucke (Chef de Service, ULiège-CHU), défenseur des usages du numérique pour la médecine de demain.

En introduction de son exposé, David Dalla Vecchia explique que l’adhésion repose sur 3 niveaux : l’initiation, l’implémentation et la persistance.

A chacun de ces niveaux apparaissent des dysfonctionnements dans le comportement des patients quant à son adhésion à son traitement médical. 40% de la population interrompt notamment son traitement après 12 mois.

L’adhésion est un problème complexe qu’aucune analyse binaire ne peut appréhender. Il s’agit au contraire de penser la problématique dans une approche globale, intégrant de nombreux facteurs et de nombreux «cas».

Avec le vieillissement de la population, ce problème devient un point d’attention majeur en santé publique.

Parmi les causes de la non adhésion médicamenteuse, on trouve évidemment le coût mais ici également, la réponse est complexe. La littérature recense plus de 600 causes.   

Rappelons par ailleurs que le cercle vicieux enclenché par la non observance médicamenteuse est bien réel puisque, dans bien des cas, ce non respect suscitera une augmentation de prescription de molécules…

Famille, médecin, pharmacien, … qui peut contribuer à aider le patient à adhérer à son traitement ? Chacun, bien sûr, mais ceci nécessite un changement de posture notamment dans la relation patient-médecin. Un saut paradigmatique que le Professeur Coucke souhaite ardemment, lui qui considère que la médecine que nous pratiquons aujourd’hui n’est plus en phase avec nos moyens. Données chiffrées à l’appui, il a interpelé l’assemblée sur ce qu’il perçoit comme autant d'aberrations dans le système médical actuel. Il a également montré différentes solutions démontrant que l’on peut d’ores et déjà aller très loin au niveau technologique pour améliorer l’adhérence thérapeutique - depuis les piluliers intelligents jusqu’au chip implantable, en passant par les compagnons digitaux... Quant à ce que cette assistance digitale fasse l’unanimité… c’est un autre débat !

 

Retrouvez ci-dessous les slides de la présentation :


 

L'adhésion aux médicaments est un lien crucial entre des médicaments efficaces et de bons résultats de traitement. La non-observance des prescriptions médicales est un problème grave, particulièrement en ce qui concerne les maladies chroniques où le fait de ne pas prendre ses médicaments entraîne des complications parfois sévères.
En moyenne, seuls 50 % des patients prennent correctement leur médication.
Ce n'est que récemment que les principales autorités médicales ont reconnu les problèmes créés par la non-observance des patients. Dans un de ses rapports, l’OMS estime "qu’améliorer l’adhésion des patients à un traitement chronique sera plus bénéfique que n’importe quelle découverte biomédicale".

Cette rencontre-conférence sera l’occasion de faire le point sur les conséquences de la non-observance des prescriptions médicales tout en évoquant des solutions venues du monde du digital pour lutter contre cette problématique, avec David Dalla Vecchia (CEO & Financial Lead, Aardex Group) et le Professeur Philippe Coucke (Chef de Service, ULiège-CHU), défenseur des usages du numérique pour la médecine de demain.

AARDEX Group (Advanced Analytical Research on Drug Exposure) est une société belge active dans la mesure et la gestion de l’adhésion thérapeutique tant dans les essais cliniques que dans la pratique de tous les jours. Leader mondial dans son domaine, elle tire son expertise de plus de 30 années de recherches.

En collaboration avec le WeLL.