Orateur(s)
Carine Bebrone, Chef de projet chez Symbiose Biomaterials, et Cécile Van de Weerdt, Group leader au GIGA, laboratoire de Biomimétique moléculaire

Le biomimétisme moléculaire : du concept universitaire à l'application industrielle.

Résumé
Le biomimétisme moléculaire est une science transdisciplinaire qui permet aux différents points de vue de se rencontrer et de faire émerger, grâce à leur complémentarité, des projets de recherches variés et de multiples applications potentielles. A notre tribune ce midi, pour nous en parler, nous accueillions Cécile Van de Weerdt (Group leader au GIGA, laboratoire de Biomimétique moléculaire) et Carine Bebrone (Chef de projet chez Symbiose Biomaterials).

C'est avec le projet Biocoat que la recherche a démarré au sein du GIGA-R. L'objectif était d'apporter de nouvelles fonctionnalités sur les matériaux, dans une logique de développement durable et avec des procédés verts. Un projet qui rassemblait une équipe multidisciplinaire (biologie, chimie et matériaux) et dont le succès a mené à la création de Symbiose Biomaterials afin d'accélérer la mise sur le marché des résultats de recherche.

Lors de cette conférence, nous nous sommes plus particulièrement attardés sur la technologie GEPI qui repose sur des protéines capables de reconnaître des matières organiques ou inorganiques dans la nature. Une technologie qui fonctionne notamment grâce aux outils du génie génétique. Cécile Van de Weerdt nous a présenté ses caractéristiques ainsi que la technique dite du "phage display" permettant la sélection des peptides d'intérêt.

Carine Brebone nous a quant a elle détaillé le projet Adekit, né d'une rencontre "brainstorming" avec le CSTC, d'où est ressorti le souhait de développer un kit de détection in situ de l'amiante dans les matériaux. Un projet qui est aujourd'hui à la fin de sa phase de développement laboratoire et qui a déjà entamé ses phases de prototypage et de marketing. Un projet ambitieux qui offre diverses applications potentielles et qui dispose de nombreux facteurs-clés pour un succès qu'on leur souhaite...

Au terme de la séance, Symbiose Biomaterials a sondé les participants afin de connaître leurs préférences quant aux kits en développement.

Plus de détails dans les slides ci-dessous.

Le biomimétisme moléculaire est une science en plein essor qui s’inspire de la nature à l’échelle moléculaire pour concevoir des produits et procédés innovants. Depuis plusieurs années, de nombreuses recherches sont en cours dans ce domaine et différentes applications concrètes voient aujourd’hui le jour.

Au sein du GIGA-Research à l’Université de Liège, une équipe spécialisée en ingénierie des protéines travaille notamment sur la technologie des « peptides spécifiques » qui consiste à sélectionner au laboratoire des peptides qui reconnaissent spécifiquement une matière inorganique ou organique.
Suite à ces recherches, Symbiose Biomaterials, start-up wallonne, se sert aujourd’hui de ces peptides pour détecter différents nano-éléments, contaminants ou valorisables.  A titre d’exemple, l’entreprise développe un kit de détection de l’amiante dans les matériaux, directement utilisable sur site.

Cette rencontre sera l'occasion de souligner l'énorme potentiel de cette science qu'est le biomimétisme et d'en découvrir une application bien concrète !