Orateur(s)
Damien JACOB, Consultant indépendant (retis.be), Chargé de cours et de formation (HEC-ULg)

Le numérique : des opportunités de nouveaux business models pour votre société

Résumé

Il y a plusieurs attitudes face aux révolutions amenées par le numérique. Ce midi, en compagnie de Damien Jacob (Retis; HEC-ULg), l'on aura compris que "résister" à l'ère du numérique, s'avère évidemment tout aussi improductif que de se croire non-concerné par ses lames de fond.  Entre le magasin de chaussures qui ferait de la résistance par rapport à l'achat en ligne de beaux mocassins ou ceux qui ont vu leur business s'effondrer parce qu'ils n'ont pas mesuré l'ampleur du phénomène, il n'y a qu'un pas.


Après une première vague marquée par la dématérialisation des biens (et le passage d'une logique de rareté à celle d'abondance) puis celle créée par l'e-commerce (impliquant la transformation progressive du magasin en show-room, par exemple), une troisième révolution, en cours, provient de la profusion des données et de leur utilisation. Et notre orateur insiste : toutes les filières (de la finance au tourisme en passant par la santé) sont concernées. Il s'agit donc d'anticiper et de surfer sur la vague, si l'on veut garder la tête hors de l'eau.  


Au cours de son exposé, Damien Jacob a présenté différents exemples d'entreprises ayant mué pour exploiter au mieux les opportunités qu'offre l'émergence de ce secteur dit "quaternaire", un secteur centré sur la valeur des données et sur le "consommacteur". Un secteur alimenté d'une bonne dose de créativité, par ailleurs…

Retrouvez ces exemples et la présentation de Damien Jacob dans les slides ci-dessous.

Pour en savoir plus : http://www.retis.be/economie-du-partage/


Le numérique et l’approche collaborative « web 2.0 » ouvrent la voie à des modèles d’affaires innovants, voire disruptifs au point de modifier significativement des pans entiers de notre économie (ex. : séjours touristiques, presse, musique, taxis, services aux entreprises, …).
 
Quelles sont les nouvelles règles du jeu de l’économie du numérique ? Comment anticiper l’arrivée de nouveaux acteurs innovants et éviter qu’ils nous balayent ? Comment tirer profit de ces nouveaux business models et se positionner dans ce que certains appellent le secteur « quaternaire », centré sur la valeur des (profusions de) données et sur le « consommacteur » ?