Orateur(s)
Dr Fabrice FRANCK, ULg - Laboratoire de bioénergétique - En collaboration avec Bioliège

Les microalgues : un défi énergétique ?

Résumé
Hier soir, nous accueillions en collaboration avec Bioliège, Fabrice Franck (Maître de recherches FNRS et Directeur du Laboratoire de Bioénergétique - ULg) afin d’évoquer le défi énergétique que représentent les microalgues.

Après avoir rappelé les principales caractéristiques de ces microorganismes aquatiques photosynthétiques, Fabrice Franck a explicité de façon concise leur processus photosynthétique très complexe.

Si les microalgues apparaissent comme un sujet d’actualité, rappelons qu’en réalité, les premières publications très étayées à ce sujet datent des années '50 (Massachussets).  A cette époque, déjà, l’on avait observé les spécificités très importantes de ces cultures en masse, parmi lesquelles le rendement élevé par unité de surface.

L’engouement récent pour l’utilisation de la biomasse microalgale s’explique évidemment par l’augmentation des prix du baril.  Ce regain d’intérêt a suscité d’importants efforts de recherche au cours de ces dernières années.
Mais beaucoup reste à faire !  Si les perspectives sont des plus encourageantes, les enjeux sont de taille  !   En effet, aujourd’hui, la production de biocarburant à partir de microalgues n’est pas encore rentable.  Deux axes en particulier guident le développement de la recherche actuelle : l’amélioration de l’efficacité photosynthétique et l’augmentation du contenu en triglycérides.

On découvrira notamment, dans les slides de l’exposé de Monsieur Franck, les principaux arguments favorables, mis en avant quant à l’intérêt de produire en masse des microalgues pour la production de biofuel.

Les microalgues sont des micro-organismes photosynthétiques dont la culture commerciale en masse est pratiquée depuis les années '60.  Les rendements en biomasse de la culture de microalgues sont supérieurs à ceux de cultures traditionnelles, et elle peut s'effectuer sur des terrains impropres à l'agriculture traditionnelle.  Les perspectives d'utilisation de la biomasse microalgale pour la production de biocarburants ont suscité d'importants efforts de recherche au cours des années récentes.

Les recherches en cours visent à améliorer les souches d'algues utilisables ainsi que différents aspects des procédés de production, de traitement et d'extraction de la biomasse algale afin d'aboutir à moyen terme à un procédé durable et économiquement viable.  C'est le défi énergétique qu'abordera le Professeur Franck, au cours de cette rencontre organisée conjointement par Bioliège et LIEGE CREATIVE.