Orateur(s)
Frédéric JOURDAIN, Directeur, Infopôle Cluster TIC

L’internet des objets, une avancée complexe dans le monde industriel

Résumé
C'est autour de Frédéric Jourdain, Directeur de l'Infopôle Cluster TIC, que nous avons débattu aujourd'hui à la table de LIEGE CREATIVE.  Une rencontre qui rassemblait un public nombreux et varié pour discuter des enjeux et perspectives de l'internet des objets.
Notre orateur a d'abord planté le décor de l'internet des objets, en rappelant notamment l'objectif principal, à savoir rendre service et offrir une valeur ajoutée.
L'internet des objets n'est pas encore mûr aujourd'hui, il est vaste et il n'y a pas de solutions miracles.  On ne peut donc pas en faire un business rentable dès demain, mais les attentes sont nombreuses.  Pour développer un business modèle, il est important de définir avant toute chose la localisation, le type d'application et le secteur que l'on veut couvrir.  On ne peut pas couvrir l'ensemble des besoins (de la création de l'outil à l'application, en passant par l'outil de contrôlé et la connectivité).  On ne peut être rentable et efficace que si on s'inscrit dans un modèle précis.

Il y a déjà aujourd'hui quelques 14000 objets connectés, et l'évolution est rapide.  Mais les problèmes restent le coût, la compatibilité (un élément fondamental) et la réponse à un besoin.  L'avenir est un objet qui parle à un autre objet et non le contrôle personnel d'un objet.

Frédéric Jourdain a évoqué 5 catégories de business modèles constituant l'avenir des objets connectés, parmi lesquels le retour avec l'utilisateur.  Les questions cruciales à se poser aujourd'hui sont : Qu'est-ce que je fais de l'information ?  Quelle gestion des données par l'objet ?  Comment induire un changement de comportement chez l'utilisateur ?

Le problème qui va se présenter demain est donc celui de l'analyse des données et du positionnement quant à l'utilisation de ces dernières.  L'étique et la sécurité sont dès lors des paramètres importants à prendre en compte.
Notons que le principal défi à relever ne se situe plus uniquement du côté technologique mais bien du côté de la société, de la gestion du changement et de la formation de tous à ces technologies, sous peine de creuser la fracture numérique.

Découvrez ci-dessous la présentation de notre orateur.

Et suivez-nous sur Facebook pour être informé en priorité de notre actualité et des comptes-rendus de nos rencontres !

On distingue trois catégories d’objets intelligents : les "Smart Objects" du monde industriel, les objets liés au monde médical et les objets connectés dans la maison ou "Smart Home Devices".

Les "smart objects" sont les téléphones mobiles de plus en plus intelligents, rapides et connectés en permanence. L’évolution de ceux-ci va vers des opérations automatiques de plus en plus complexes (analyse de la durée de vie des machines et de leurs usages). Dans le domaine médical, on voit naître des tensiomètres, balances, glucomètre, … entièrement connectés. Enfin, chez soi, il est désormais possible de connecter les prises de courant, d’en mesurer la consommation et de commander à distance.

Tout cela existe déjà et va prendre une place plus importante encore. Dans le monde industriel, nous sommes confrontés à d’énormes demandes de connexions et d’automatisations de prises de mesures sur les machines. Ces mesures analysent les durées d’utilisation, les volumes, les températures, etc.

Frédéric Jourdain, à l’occasion de cette rencontre-conférence, nous en dira davantage sur les opportunités qu’offre l’internet des objets dans le monde industriel (y compris en termes de logistique et de transport).