Orateur(s)
Jean-Christophe Monbaliu, head of CiTOS - the Center for Integrated Technology and Organic Synthesis, ULg

Microfluidique et procédés continus : les outils du chimiste de demain

Résumé

LIEGE CREATIVE aime regarder vers l'avenir! Ce midi, pour notre premier lunch 2015, nous nous sommes intéressés aux outils du chimiste de demain en compagnie de Jean-Christophe Monbaliu (CiTOS, ULg).

Portant un regard critique sur la chimie organique telle que pratiquée de façon classique, notre orateur (formé en "synthèse organique en continu" au MIT notamment) nous a présenté les multiples avantages de l'application de technologies micro/méso fluidiques à la chimie organique. Evoquons notamment une plus grande efficience, moins de dégâts environnementaux, plus de sécurité pour l'humain, des gains de temps et de place,… Des avantages évidents pour produire plus, plus rapidement et à moindre coût qui devraient progressivement gagner les pratiques dans le monde industriel et de la chimie plus largement (mais pourquoi pas également dans le domaine bio?). Parmi les principaux freins pour opérer cette (r )évolution, figure probablement la nécessaire phase d'adaptation ou "résistance au changement". Et Jean-Christophe Monbaliu d'épingler la nécessité de reconsidérer notamment la formation des jeunes pour qu'ils puissent penser la chimie autrement que dans des réacteurs batch. Oui, il s'agit bien d'une révolution pour le chimiste de demain !

!!! Il ne reste que quelques places disponibles pour cet événement. Pour toute demande d'inscription, merci de vous adresser à info@liegecreative.be.

La transformation des matières premières en molécules organiques complexes s’envisage quasiment exclusivement dans des réacteurs batch macroscopiques, et ce depuis des générations. Cependant, les contraintes économiques et environnementales actuelles poussent les chimistes à améliorer et repenser leurs procédés.

La chimie en continu, c'est-à-dire la transformation de matière dans le volume confiné de réacteurs micro- et mésofluidiques, est apparue depuis quelques années comme une alternative infiniment plus performante pour la production de molécules organiques. Que ce soit au laboratoire, ou dans une usine de production, les réacteurs micro- et mésofluidiques sont les outils du chimiste de demain.

Au cours de cet exposé, les principes fondamentaux et les nouvelles technologies de synthèse organique en continu dans des micro- et mésoréacteurs seront discutés et illustrés. L’accent sera mis sur les techniques de téléscopage des synthèses multi-étapes et sur la manipulation d’espèces instables, hautement énergétiques ou toxiques. Les exemples cibleront en particulier l’industrie pharmaceutique et chimique fine.