Orateur(s)
Bruno Busch Administrateur, Responsable Cellule Technique Spéciale/Energie (Bureau d'Etudes Greisch)
Jean-Philippe Possoz Architecte, Chef de Travaux HE (Faculté d'Architecture, ULiège)

Entrée libre (Inscription obligatoire)

Rénovation énergétique : l’évolution des enjeux et pratiques

L’objectif poursuivi au travers de la rénovation énergétique du bâti, tant public que privé, est la réduction drastique et rapide des émissions de gaz à effet de serre afin de répondre aux graves problèmes posés par le changement climatique.

Or, pour que tout projet de rénovation énergétique soit une réussite, il est impératif d’adopter une vision globale du bâtiment et de la commande, capable de rendre compte de l’entièreté de ses caractéristiques de manière intégrée, et de s’intéresser aux réductions effectives d’émissions engendrées par une telle opération. L’usage de matériaux à faibles impacts, l’utilisation de techniques performantes, l’application de standards énergétiques et environnementaux... sont une priorité, mais doivent se faire d’une manière réfléchie et réaliste, dans le respect des objectifs poursuivis et des contraintes patrimoniales du projet. De même, une approche complète et cohérente intégrant bien-être et comportements doit être mise en place dès l’entame du projet pour garantir la satisfaction et l’adhésion au projet par les occupants du bâtiment.

Faute de quoi, toute la réflexion menée et les choix opérés peuvent ne pas suffire à garantir les niveaux de performances et de consommations annoncés dans les bilans énergétiques. En effet, les exemples de projets de rénovation énergétique qui n’atteignent finalement pas la baisse du niveau de consommations escomptée sont hélas nombreux…

Le constat est clair, une conception axée sur la seule «  performance » du bâtiment ne peut suffire. La piste d’une approche plus sociotechnique, regroupant tous les acteurs du projet, tant en amont de la phase de conception qu’en aval du chantier, offre de meilleures garanties de réussite. Elle se traduit par des nouvelles pratiques, tant pour l’architecte que pour l’ingénieur, à l’instar des pratiques de « conception énergétique » visant la sobriété plutôt que la performance, ou celles de « commissioning » qui suivent les premières années de fonctionnement du bâtiment, afin de garantir bien plus qu’une simple « performance sur papier ».

Notre format en ligne privilégie un nombre limité de participants pour favoriser les interactions et le partage des expériences, dans l’esprit convivial qui caractérise les rencontres-conférences LIEGE CREATIVE.
Le lien pour accéder à la conférence vous sera communiqué quelques jours avant l'événement.